FICHE MÉTIER WEDDING PLANNER

métier wedding planner : salaire études prestations

La profession de Wedding Planner

Vous êtes à la recherche d’une fiche métier Wedding Planner et aimeriez connaître la véritable définition de l’organisateur·rice de Mariages ? Ses missions et ses prestations ? Les compétences nécessaires ? Les études et diplômes nécessaires ? Les débouchés ? Le salaire ?  Vous êtes au bon endroit !

À ce jour, ce n’est maintenant plus un nouvelle carrière. En effet, cette jeune profession est de plus en plus connue et reconnue. Télévision, presse spécialisée, réseaux sociaux, salons du mariage, … En effet, il·elle est partout dès qu’on parle de Mariage. Ainsi, difficile, pour les futurs mariés, de passer à côté ! 

Pourtant, presqu’inconnu·e il y a 15 ans en France et en Europe, petit à petit il·elle devient un prestataire indispensable au bon déroulé du Mariage !  

Wedding Planner, définition. 

Mais au fait, quelle est la définition de « Wedding Planner » ? Littéralement, c’est un·e planificateur·rice de Mariages. De ce fait, il·elle le chef d’orchestre du mariage, un véritable chef de projet événementiel. Ainsi, il·elle est la pierre angulaire de l’événement. D’ailleurs, réseau, organisation et logistique sont ces maître-mots. Découvrez plus en détails cette profession grâce à notre fiche métier Wedding Planner !

Le métier de Wedding Planner

Histoire de la profession

Certes, les organisateurs d’événements ont existé de tous temps. Pourtant, le métier d’organisateur·rice de Mariages est une profession apparue aux Etats-Unis depuis près d’un siècle. Mais aussi, depuis de nombreuses dizaines d’années en Grande- Bretagne. Ensuite, il est arrivé en France en 2002-2003. Enfin, depuis 2010 en Belgique et arrive dans de nombreux autres pays.

Fiche métier Wedding Planner

Les compétences

[WedCONSULTANT] ★★
Expertise Mariage et consulting
[WedMANAGER] ★★★
Gestion de projet
[WedVENDOR] ★★★★
Gestion commerciale
[WedENTREPRENEUR] ★★★★★
Compétences entrepreneuriales

Les missions

Quelles sont les missions du Wedding Planner ?

Notons que, les principales missions du Wedding Planner sont :

  • Planifier les préparatifs du mariage ;
  • Établir le budget prévisionnel du mariage et veiller à son suivi ;
  • Rechercher les prestataires et négocier les contrats de prestations ;
  • Proposer des prestations hors du commun ;
  • Créer l’ambiance unique du mariage ;
  • Conseiller et organiser ;
  • Superviser la mise en place des cérémonies de mariage (civile et religieuse ou laïque) et de la réception et coordonner la journée du mariage ;
  • Gérer les imprévus ;
  • Etc., …

D’autre part, il·elle peut réaliser ces missions dans le cadre de différentes prestations comme l’organisation complète, la coordination du Jour J ou du conseil.

missions wedding planner

Les prestations

Quelles sont les prestations du Wedding Planner ?

Pour ce qui est des prestations, le·a Wedding Planner en propose essentiellement 3 types. 

Type de prestation du Wedding PlannerTarif moyen observé
L'organisation complèteentre 2 500€ et 5 000€
La coordination du Jour Jentre 800€ et 1 500€
Le conseilentre 50€ et 75€ de l'heure
prestations wedding planner

Ainsi, il·elle fournit principalement les prestations :

  • d’organisation de A à Z
  • de coordination du Jour J
  • de consulting

Par définition, il·elle ne fournit aucune autre prestation que l’organisation et éventuellement la décoration (Wedding Designer). Ainsi, il·elle ne peut donc être à la fois DJ, traiteur, photographe, ou vidéaste …

Car c’est un métier qui exige de la rigueur, un goût prononcé pour l’organisation et une passion pour l’événementiel et le mariage. Prescripteur, il·elle est de plus en plus au cœur des réseaux de mariage, mais pas forcément au détriment des autres corps de métier, contrairement à ce que certains pourraient craindre.

Restez informé·e des actualités du métier !

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle

Pas plus d'une fois par mois, promis !


Consulter notre politique de confidentialité

Les études et diplômes

Quelles études pour devenir Wedding Planner ?

À ce jour, il existe différents parcours d’études pour se lancer dans une carrière de Wedding Planner :

  • Suivre un cursus d’études jusqu’à un niveau bac+2 à bac+5 dans les domaines de l’événementiel, l’hôtellerie-restauration, le marketing, etc. -, complété avec une formation spécialisée (pour les étudiants et – de 25 ans)
  • Suivre directement une formation (pour les personnes déjà actives en quête de reconversion professionnelle et/ou d’entrepreneuriat)

Quel diplôme pour être Wedding Planner ?

Notons qu’il n’existe pas de diplôme « Wedding Planner ». Néanmoins, les organismes de formation proposent différentes certifications (certifications privées, titres professionnels, labels). 

Les certifications de l'IWI

À ce sujet, le programme de formation de l’IWI est composé de 5 niveaux d’acquisition de compétences. 

De ce fait, chaque niveau est certifiant. En conséquence, suivre le programme complet permet d’obtenir les certifications suivantes : 

  1. WedSTART : un niveau de certification GRATUIT pour comprendre le métier (>> démarrez dès maintenant)
  2. ★★ WedCONSULTANT : une certification qui valide le socle de connaissances fondamentales et les compétences en consulting 
  3. ★★★ WedMANAGER : pour certifier les compétences en Wedding Management
  4. ★★★★ WedVENDOR : un niveau d’acquisition de compétences commerciales
  5. ★★★★★ WedENTREPRENEUR  : une certification pour valider les compétences entrepreneuriales
certification wedstarter
certification wedconsultant
certification wedmanager
certification wedvendor
diplôme certification wedding planner entrepreneur

Le Label de l'IWI

C’est le Graal : obtenir le Label « Wedding Planner – Organisateur·rice de Mariages » de l’IWI. À savoir qu’il est obtenu après validation des 5 certifications (+ examen final). 

certification wedding planner

Le salaire

Quel est le salaire du Wedding Planner ?

Niveau d'expertiseSalaire mensuel
Wedding Planner junior (< 3 ans d'expérience)1 500€
Wedding Planner confirmé (de 3 à 10 ans d'expérience) de 2 000€ à 3 000€
Wedding Planner expert·e ( > 10 ans d'expérience)plus de 3 000€
salaire wedding planner

Comme dit précédemment, le métier d’organisateur·rice de Mariages s’exerçant à son compte, il est compliqué de pouvoir estimé le salaire moyen du Wedding Planner. D’ailleurs, il n’est pas juste de parler de salaire. Le terme rémunération serait plus approprié. Car ce qu’il faut bien comprendre c’est que les professionnels indépendants sont maîtres de leur rémunération : en fixant eux-mêmes les prix et leurs objectifs commerciaux.

Quelle est la rémunération du Wedding Planner ?

Il est à noter que la rémunération mensuelle moyenne d’un Wedding Planner varie de 1 500€ à 3 500€. Sachant que cette évaluation est basée sur une moyenne de 12 à 15 mariages par an. Cela étant, elle varie en fonction de divers paramètres : les années d’expériences, les objectifs commerciaux, le positionnement et le type de prestation. 

Comment expliquer cette variation ?

De ce fait, nous vous proposons de raisonner ensemble et de réaliser un calcul simple, afin que vous puissiez vous faire une idée de la rémunération que vous pouvez espérer. Bien que ce calcul soit plus complexe dans la réalité.

Première hypothèse

D’abord, dans une première hypothèse (plus pessimiste), partons du principe qu’un·e organisateur·rice organise en moyenne 12 mariages (15 devrait être son objectif). Attendu qu’en tablant sur un tarif de prestation soit de 3 000€ net de taxes, nous arrivons à un chiffre d’affaires de 36 000 euros. Considérant que, sur ces 36 000 euros, 25% sont des charges de fonctionnement (communication, déplacements, …), le bénéfice est de 27 000 euros. Enfin, si l’on retire les charges sociales (hypothèse d’un régime réel en France – 45%), le salaire sera de 18 620€ soit 1551€ net/mois.

Deuxième hypothèse

Ensuite, dans une seconde hypothèse (plus optimiste), partons du principe qu’il·elle se positionne sur des prestations plus haut de gamme et atteint son objectif de 15 mariages. Attendu qu’en tablant sur un tarif de prestation de 5 000€ net de taxes (mais certain(e)s professionnels peuvent facturer jusqu’à 15 000€ ou plus dans le domaine du luxe), nous arrivons à un chiffre d’affaires de 75 000€. Considérant que sur ces 75 000€, 20% sont des charges de fonctionnement (communication, déplacements, … –  la part des charges diminue lorsque le CA augmente), le bénéfice est de 60 000€. Enfin, si l’on retire les charges sociales (hypothèse d’un régime réel en France– 45%), le salaire sera de 41 379€ soit 3 450€ net/mois.

En conclusion, c’est donc assez variable et tout dépend de vous : votre positionnement, vos objectifs, vos tarifs. Il ne faut pas oublier que le calcul ci-dessus ne tient pas compte de toutes les activités complémentaires (Wedding Design, évènement pro, …).

La personnalité

Un·e professionnel·le extravertie

D’abord, c’est plutôt une personne extravertie qui possède un bon réseau personnel et professionnel. Effectivement, son outil de travail principal est bien entendu son carnet d’adresses : se faire des relations et les conserver fait partie de son quotidien. En outre, il·elle va à la rencontre des autres facilement et aime le contact.

L’empathie

Mais aussi, l’empathie, souvent innée, est une qualité qui lui est indispensable. De ce fait, être à l’écoute et comprendre en restant objectif et neutre en toute circonstance est important. Effectivement, l’empathie lui permet de comprendre les futurs mariés, leurs rêves, leur environnement et leurs contraintes. En principe, il·elle comprend spontanément leurs attentes et est soucieux·se de ce qu’ils pensent et ressentent. En plus, il·elle aime être à leur service.

Naturellement organisé·é

De même, l’organisation est de rigueur pour lui·elle. Agenda, Post-it, check-list … c’est un·e véritable « planner addict ». Il est indéniable qu’il·elle aime l’ordre et la ponctualité. Par ailleurs, il·elle n’aime pas l’incertitude et planifie tout ce qui peut l’être. Aussi, il·elle est souvent maniaque et perfectionniste !

Passionné·e par le Mariage

Enfin, c’est un·e grand passionné·e du mariage. Amoureux·se de l’amour, des jolies choses, et du bonheur tout simplement.

En résumé, sa personnalité associée aux compétences nécessaires, apportées par une formation et l’expérience, il·elle aime, et sait, mener à bien un projet évènementiel.

Les débouchés

Quelles sont les débouchés après une formation ?

Il est à noter qu’après des études en événementiel et/ou une formation spécialisée Wedding Planner, il y a plusieurs débouchés : 

  • Se mettre à son compte en lançant son activité indépendante (+90%)
  • Trouver un emploi auprès : d’une agence spécialisée, d’une agence événementielle, d’un lieu de réception, etc., …

L’évolution des organisateur-rice de mariages sur le marché de l’emploi

Jusqu’à présent, depuis l’arrivée de cette carrière en Europe, celui-ci tend à se développer comme une profession libérale. En effet, jusqu’à présent, de manière générale, il a été difficile pour les organisateur·rice·s de développer leur activité en embauchant. Car lorsque leur activité est plus que rentable, passer le cap d’embaucher est compliqué et risqué, notamment dans les pays où la fiscalité est élevée, comme la France.

De ce fait, l’organisateur·rice de Mariages préfèrent donc développer son agence de manière qualitative en se servant de son expérience pour se diriger vers une gamme plus élevée. De sorte qu’il·elle augmente son revenu, mais sans augmenter le nombre de mariages organisés.

Bref, ce mode d’organisation naturelle de la profession a pour conséquence un très faible taux d’embauche.

L’évolution des organisateur de mariages sur le marché de la création d’entreprise

Pourtant, le pourcentage de couple faisant appel à des services de Weding Planning est en constante augmentation. De surcroît, la demande est palliée la création de nouvelle agence : de nouvelles(aux) porfesionnel·les qui se mettent à leur compte. En conclusion, l’absence d’offre d’emploi ne signifie pas que le métier n’évolue pas. Ainsi, cela signifie juste qu’il ne se développe pas sur le marché du salariat.

Il faut reconnaître que nous ne pensons pas que la situation évolue à court terme, mais il est certain que le métier devrait évoluer comme outre-Atlantique. Vu que là-bas, il y a autant de d’indépendants que de salarié·e·s.

En définitive, vous l’aurez compris, pour être Wedding Planner, vous devrez vous mettre à votre compte (en étant complètement indépendante ou en passant par un réseau de franchise Wedding Planner) !