Laura lance “L s’en mêle”

Comment vous est venue l’idée de devenir wedding planner ?

Cela faisait 10 ans que j’y pensais, que j’en rêvais mais ma vie de famille ne me permettait pas de me lancer dans un nouveau projet. C’est à la fin de mon congé parentale de 3 ans que j’ai décidé de sauter le pas et de me consacrer à moi (enfin) et à mon avenir.

Car après plus de 10 ans de bon loyaux services dans la bijouterie dans laquelle je travaillais, j’ai décidé que je n’y retournerai pas.

J’ai donc pris les choses en main et contacté Olivia pour me lancer dans l’aventure.

Quelles difficultés avez-vous rencontrées avant de vous lancer ? Et comment les avez-vous surmontés ?

Le retour dans la vraie vie n’a pas été facile au départ. Mais il faut avouer que cela fait du bien au moral et à la tête de penser à autre chose qu’à ses enfants.

Après avoir passé ma certification, j’ai dû monter mon site web, réfléchir à la direction que je voulais qu’il prenne. Créer mon entreprise.

Cela m’a pris plusieurs mois. Je voulais que tout soit parfait et que surtout ca me ressemble.

J’ai demander beaucoup l’avis de mes proches. Ils se sont tous investi.

Je tenais vraiment à ce site.

Après le site, je me suis mise aux réseaux sociaux.

Comment s’est passée la première année d’activité ?

Cela fait tout juste 1 an que mon entreprise est lancée, et je n’ai eu qu’un client le 24 décembre 2019. Et ce n’était pas même pas pour l’organisation d’un mariage, mais pour leur diner de Noël.

Autant dire que je savais que ce serait dure mais au pas à ce point. J’ai eu en octobre 2019 un rdv avec des futurs mariés mais cela n’a pas abouti. J’ai compris leurs raisons et les ai acceptés.

La plus grande difficulté au quotidien ? Et comment la surmontez-vous ?

Pour moi ça reste le manque de prospects et avec la conjoncture actuelle je pense que cela ne va pas s’améliorer.

J’essaye de rester néanmoins présente sur mes réseaux afin de rafraichir mes pages.

Mais le télétravail n’existe pas vraiment en ce moment. On peut pour ainsi dire que mon entreprise est au point mort.

Que vous a apporté la formation de l’IWI ?

La formation a été très constructive pour moi. Et grâce à ça j’ai appris tellement de choses dans tous les domaines. J’ai réellement adoré et si je pouvais, je recommencerais. J’avoue que cela à été bien trop court. Et je referais bien une formation plus approfondie. Une après certifiée.

Peut -être que je vous lance une idée…

Comments

  • No comments yet.
  • Add a comment