logo-iwiforum

forum de discussion pour [futur·e]

Wedding Planner/Designer/Officiant

Le mariage Hindou

  • Ce sujet contient 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Anne-Marie MECHERI, le il y a 1 semaine et 5 jours.
Vous lisez 1 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #54261
      Diego
      Participant

      Le mariage Hindou (nommé kalianon) est un mariage religieux. Il est considéré comme sacré car il représente une alliance entre 2 familles ainsi qu’une union pour fonder une famille.

      Ce mariage reste toutefois une union arrangée aux nombreuses traditions et coutumes ancestrales dont la cérémonie peut avoir une durée variable (1 à 12 jours).

      Le mariage hindou permet aussi de se hisser dans la société. Il peut donc engendrer un déploiement conséquent de magnificence et par extension des dépenses considérables.

      Il n’y a pas de lieu spécifique à ces mariages, il peut s’agir d’un parc, d’un hôtel de luxe, etc.

      Il concerne généralement des femmes âgées de 19 à 26 ans et des hommes de 26 ans en moyenne.

      Puisqu’il s’agit d’un mariage arrangé, la famille de la future mariée fait appel à ses amis, sa famille, ou parfois des entremetteuses afin de trouver le conjoint idéal.

      Lorsque ce dernier est trouvé, une rencontre est organisée entre les 2 familles afin de statuer su l’organisation et les préparatifs du mariage, cela s’appelle le “nichayadartham”.

      Nichayadartham

      • Définition du montant de la dot : il peut s’agir d’argent, de voitures, de terrains, de maisons, etc. Elle est offerte par la famille de la future mariée à la famille du futur marié.
      • Appel à un voyant : il va évaluer la compatibilité du couple sur base de plusieurs critères et décider de la date et de l’heure de la cérémonie (le en fonction des astres (souvent favorables entre mai et juin et novembre et février)

      Avant la cérémonie

      • Les tenues des futurs mariés : Le marié portera un vêti blanc avec un chandail blanc et un chapeau de mariage. La mariée sera vêtue d’un sari rouge et portera des bijoux et des parures traditionnelles.
      • Le Haldi : préparatifs juste avant l’union où les amies de la mariée appliquent une pâte (curcuma, lait et eau de rose) sur le visage, les pieds, les mains et les cous des futurs mariés (tradition servant à éloigner le mauvais œil et permettant au couple de rayonner durant la journée de noce).
      • Le futur époux offre une bague en or au frère de la future mariée. Ce dernier l’accompagne ensuite jusqu’au lieu des noces.
      • Baraat : la procession du mariée de sa maison au lieu des festivités à dos de cheval, d’éléphant ou plus récemment dans un véhicule luxueux couvert de fleurs. Un cortège composé de ses parents et de ses amis l’accompagne en dansant autour de lui.

      Thirumam

      Il s’agit de la cérémonie de mariage à proprement parler. Celle-ci peut varier selon les pays et les région mais les rituels de bases restent identiques et ce mariage doit obligatoirement suivre un rituel sacré dictés par les vedas (textes sacrés).

      • Varmaala : Lorsque le marié est arrivé, il est reçu par la mère de la mariée qui dessine un point rouge sur son front.
      • Un rituel (de plusieurs heures) est ensuite effectué par le prêtre jusqu’à l’arrivée de la mariée, accompagnée de sa famille et de sa sœur.
      • Les mariés reçoivent tous les 2 un collier de fleurs.
      • Bénédiction orale du prêtre pour sceller l’union des deux époux. Les invités lancent des fleurs sur les mariés.
      • Les convives bénissent le thâli (collier jaune, paré de 2 pièces d’or, symbolisant la prospérité des 2 familles). L’époux passe le collier au cou de son épouse.
      • Le marié appose un point rouge sur le front de son épouse, ce qui scelle leur nouvelle vie conjugale. Ils échangent alors leur collier de fleurs.
      • Saat Phere : les mariés tournent sept fois autour d’un feu sacré en se tenant la main. Pendant ce temps, le pandit (hindou ayant étudié les textes sacrés) récite à voix haute différents mantras religieux (un tour = une promesse symbole de l’une des 7 vies que les mariés passeront ensemble). C’est la partie la plus importante de la journée.
      • Echange des alliances où les époux se passent une bague autour de l’orteil. Les alliances sont ensuite jetées dans un seau d’eau dans lequel les mariés doivent plonger leurs mains afin de retrouver les bijoux. L’objectif étant de créer un lien entre les 2 époux.
      • Conjuration du mauvais œil par les grands-mères des mariés
      • Les mariés se prosternent aux pieds du prêtre et des parents afin de recevoir leur bénédiction.
      • Les invités bénissent les mariés avec du riz.
      • Les cadeaux des 2 familles sont remis aux époux.
      • Le cérémonie se clôture alors par un repas servi aux invités, il s’agit du kaichi utrrudal.

      Sources

      https://mariage.ooreka.fr/comprendre/mariage-hindou#:~:text=L’hindouisme%20consid%C3%A8re%20le%20mariage,%2C%2090%20%25%20des%20mariages%20hindous.

      Les caractéristiques d’un mariage hindou

      https://www.mariages.net/articles/les-traditions-du-mariage-en-inde–c6110

      https://www.plus-que-pro.fr/P-997-437-B1-comment-se-deroule-un-mariage-hindou.html

       

    • #54273
      Anne-Marie MECHERI
      Maître des clés

      Merci Diego, un très bon travail de recherche !

Vous lisez 1 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.