• Ce sujet contient 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Anne-Marie MECHERI, le il y a 9 mois et 2 semaines.
Vous lisez 1 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #55915
      Cathy L
      Participant

        Cette tradition remonte au Moyen-Age. A cette époque, les femmes nouaient un ruban en dessous de leurs genoux pour faire tenir leurs bas. Avec le temps, ce ruban s’est retrouvé au niveau des cuisses.

        Cette tradition semblerait venir d’Angleterre au XIVe siècle. Lors d’un bal, le roi Edouard III dansait avec la Comtesse de Salisbury. Pendant cette danse, cette dernière perdit sa jarretière. Comme les hommes présents se moquaient, le roi la ramassa et clama: “Messieurs, honni soit qui mal y pense ! Ceux qui rient en ce moment seront un jour très honorés d’en porter une semblable, car ce ruban sera mis en tel honneur que les railleurs eux-mêmes le rechercheront avec empressement”. Depuis lors, l’Ordre de la Jarretière était née et est même devenu l’ordre de chevalerie le plus prestigieux d’Angleterre.

        Les règles de ce jeu que nous connaissons n’a pas changé depuis cette époque. Elle permettait de compléter la dot de la mariée. Aujourd’hui, ce jeu permet d’augmenter la cagnotte des mariés.

        La jarretière de la mariée : enre jeu et tradition, tout sur l’accessoire nuptial ! (zankyou.fr)

      • #56359
        Anne-Marie MECHERI
        Maître des clés

          C’est vu Cathy ! Merci pour ce partage !

      Vous lisez 1 fil de discussion
      • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.